CASA DE NO PASARAN

Forum du Local Associatif Des NoP's !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Dark Heresy] Cité ruche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sephiroth

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 28
Localisation : Thuir

MessageSujet: [Dark Heresy] Cité ruche   Lun 23 Nov - 20:49

Vu qu'il est compliqué de comprendre ce que représente une cité ruche je prend l'initiative de faire un petit "cour" dessus, histoire d'être calé dans le sujet du monde ruche (hive world)


Ici il s'agit de la très célèbre cité ruche de Necrumunda, elle fera l'affaire pour nous imager la plupart des cités ruche bien que certaines puissent êtres très différents de celle ci qui représente l'aspect le plus sombre de ce qu'est une cité ruche.

On remarquera que la structure monte très haut dans les nuages, mais on remarquera également qu'elle s'enfonce aussi sous le sol là ou vivent les parias et autres rebuts de la société des ruches.





Dark Heresy:Culture du monde ruche a écrit:

Les planètes les plus peuplé de l'imperium sont les mondes ruches, où le niveau de population est si élevé que leurs habitants se regroupent des structures proprement immenses, s'élevant très haut dans le ciel et accueillant chacun des milliards d'individus. Disposant d'une abondante main d'œuvre, leur manufactoria produisent les montagnes de matériel de guerre et d'autres produits nécessaire au payement de leur dîme. La plupart de ces mondes furent relativement hospitaliers, mais les zones extérieurs aux ruches ont souvent été réduite à des étendues de cendre et de déserts radioactif par la pollution sévère née de l'activité industrielle. Les ruches en elle même peuvent se révéler tout aussi dangereuses, les niveaux les plus bas et les plus décrépis de la sous ruche(underhive), frappé par le crime et la pauvreté sont le repaire des gang armées, des criminel, et autres crapules, tout autant des mutants et des cultes hérétiques venus se cacher là des autorités

La vie sur un monde ruche a écrit:

Les mondes ruches sont nécessaire au bon fonctionnement de l'imperium. Ce sont des mondes industriel, où de vastes usines produisent les munitions destinées aux armées de l'empereur, exploitent les minerai précieux ou utile et raffinent le carburant destiné à la Marine Impériale.

L'environnement de ces planètes est généralement stérile après les siècles de pollutions qui lui ont été infligé et la quasi totalité de leur surface est inhospitalière, voir mortelle pour les humains. Les ruches elles même sont d'un gigantisme étonnant, ce sont des mégalopole verticales démesurées des spires d'adamantium, et de lithbéton si vaste qu'elles peuvent recouvrir un continent entier et qu'elles s'élèvent vers le ciel à des kilomètres de hauteurs. Chaque ruche abrite des millions et même des milliards de citoyens impériaux. Chacune est une nation en elle même dont les maisons aristocratique dirigent leurs propres empires;les ruches commercent entre elles et entre parfois en guerre les une contre les autres.

Les niveaux inférieurs de la ruche sont perpétuellement recouvert de lourd voile de fumées acre qui stagnent en dessous des niveaux supérieurs, ces tours scintillantes qui se dressent si haut au-dessus de la couverture nuageuse. Seul les plus fortuné peuvent se permettre de vivre dans les plus hauts quartier d'une ruche, tandis que les classes laborieuses ne voient jamais la lumière du soleil. C'est dans les hauteurs que sont installé les nobles maisons des grandes familles impériales, richissime et décadentes, ou les plus riche des grands princes marchands. Dans les spires la vie s'écoule dans de grand espace lumineux et aérés ou on peut voir des merveilles que ceux qui s'agitent dans les ténèbres, loin au-dessous sont loin d'imaginer.

A la base des grandes spires, d'énormes portes gardées par des compagnie de sécurité sont là pour réguler les allées et venues entre niveaux supérieurs et le reste de la ruche. En dessous de cette frontière s'étend l'immensité de la ruche laborieuse:la cité-ruche proprement dite. Ces cités sont si populeuses qu'elles deviennent pratiquement ingérable. Les ruches ne peuvent assurer la survie de leur masse grouillante que par un recyclage constant d'incessante importation de nourriture et de produit de première nécessité. L'existence est rude dans les ruches. Les conditions de vie y sont sordides, l'insalubrité permanente. L'air que respirent les foules innombrable provient de la spire qui surplombe la ruche; il est recyclé,pompé vers les niveaux inférieurs et devient de plus en plus âcre et toxique à mesure qu'il s'infiltre vers les profondeurs. Même l'eau est obtenu par distillation des fluides de récupération de la haute ruche et la nourriture est produite industriellement, parfois à base d'algue, parfois à base de protéine extrudées, provenant du traitement de cadavre. La pollution et la surpopulation sont pourtant le moindre des soucis des ruchards, car les guerres dans gangs et l'anarchie qui règnent en permanence font partie de la vie quotidiennement particulièrement dans les niveaux les plus profonds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Dark Heresy] Cité ruche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark Heresy - Un JdR dans l' univers de 40K
» [Dark Heresy] à toulouse vendredi 28 novembre
» DARK HERESY
» Dark Heresy
» LES CARRIERES DE DARK HERESY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASA DE NO PASARAN :: PRESTATIONS de SERVICES & TARIFS :: Espace Jeu De Rôle :: Background-
Sauter vers: